Allée simple

Allée simple

Pour ce projet d’art urbain j’ai proposé aux citoyen.nes de la municipalité de Saint-Zotique de mettre leurs pieds dans la peinture et faire leur marque. Chacun.e a eu sa couleur propre, et a dû marcher son propre chemin. Le commencer là où il.elle le souhaitait, et en sortir quand il.elle était prêt.e à mettre fin à son passage, à condition de ne jamais prendre le même chemin que quelqu’un d’autre, parce que c’est ainsi dans la vie. À partir de leurs pas, j’ai tracé le sentier pour leur permettre de remplir de couleur leurs lignes de vie entrelacées. Ensemble, artiste et citoyen.nes, petits et grands, nous avons créé à l’image de ce quartier cette « Allée simple ».

* * * * * * *

Nous interagissons sans cesse avec autrui, côte à côte, parfois de près, parfois de loin, mais jamais n’aurons-nous exactement la même expérience de vie, et souvent serons-nous influencés en cours de route par les pas, les paroles, et les actions que d’autres ont formés avant notre arrivée.

  • … nous avons tous un aller simple dans la vie…
  • … nous choisissons comment nous la vivrons : en contemplant, en chantant, en courant, en dansant, en tournant en rond…
  • … sur le chemin, nous entrelacerons sans cesse une variété d’existences…
  • … celle présentées sur cette allée asphaltée sont celles des hommes, femmes, enfants du voisinage; de la communauté…
  • … il faut la voir et l’apprécier pour toute la vie qu’elle contient; pour tous les individus uniques qu’elle inclut; pour sa simplicité, mais aussi pour sa belle complexité.